Adobe connaît une embellie encourageante pour le deuxième trimestre de l’exercice 2017. Selon les résultats parus il y a tout récemment, la société a un chiffre d’affaires de 2,2 milliards pour le trimestre indiqué, soit une hausse constatée de 24% sur une année. Aussi l’entreprise affiche actuellement un chiffre d’affaires s’élevant à 8,8 milliards de dollars, soit un petit pas pour devenir une société d’édition de logiciels à 10 milliards de dollars.

Creative Cloud, le fer-de-lance d’Adobe

Tout est pour le mieux en ce qui concerne les performances des différents secteurs d’activité d’Adobe. Il en est de même pour la gestion financière et les rentrées d’argent. L’embellie provenait de presque tous les domaines d’activité de l’entreprise. Néanmoins, l’entreprise Cloud est celle qui a fait le mieux. Sans être considérée comme le fer-de-lance d’Adobe au tout début, cette entreprise est actuellement celle qui mérite le mieux cette qualification.

L’outil Adobe Creative Cloud et l’outil de gestion de documents Adobe Document Cloud sont notamment les formules qui ont permis à l’entreprise d’édition de logiciels de gagner 1,55 milliard inclus dans le chiffre d’affaires à 2,2 milliards de dollars. Pour la gestion de documents Adobe Document Cloud, elle a notamment permis de gagner jusqu’à 1,30 milliard de dollars.

À lire : Comment optimiser son référencement SEO ? 

Magento, une plateforme commerciale prometteuse

Innovante et en développement constant, Adobe ne se limite plus à l’édition de logiciels. L’entreprise s’est effectivement orientée progressivement vers le commerce et le marketing. Dans cette optique, elle a fait l’acquisition de la plateforme de commerce électronique Magento moyennant une somme de 1,6 milliard de dollars.

Pour le PGD d’Adobe Shantanu NARAYEN, Magento est un élément non négligeable pour mieux satisfaire la clientèle et également pour garantir le bon développement de l’entreprise. Grâce à cette acquisition, Adobe est certain de pouvoir se positionner sur le marché en tant que leader notamment pour le marketing, la création de contenu, la publicité, le commerce en ligne, la conception de stratégies marketing. L’outil permet des expériences en temps réel à la joie des professionnels et se révèle également mobile friendly. Pour le PDG NARAYEN, l’investissement effectué pour Magento est gage de croissance et de succès.

Objectif 10 milliards de dollars de chiffres d’affaires pour Adobe

Désormais Adobe joue dans la cour des grands. Il ne lui reste qu’un petit pas pour atteindre le seuil de 10 milliards de dollars de chiffres d’affaires et les dirigeants comptent bien s’appliquer pour l’atteinte de cet objectif. Cela amène l’entreprise à analyser la santé financière, les stratégies et le développement des chiffres d’affaires de concurrents de taille à l’instar de Salesforce. Si Adobe se focalise sur le CRM et met en avant le client, Salesforce, lui, mise notamment sur la qualité du contenu. La croissance des 2 entreprises est presque similaire sur les 5 dernières années. Adobe tâche de rester aux aguets afin de ne pas se faire doubler par Salesforce. Cette logique reste d’ailleurs valable pour son concurrent.

Quoi qu’il en soit, Adobe a bel et bien les cartes en main pour atteindre son objectif d’entreprise de logiciel à 10 milliards de dollars sous peu. Reste à ce qu’il réussit à maintenir et même améliorer cette embellie fulgurante du deuxième trimestre de l’exercice précédent. Affaire à suivre…

A lire : Smart Compose, votre secrétaire Google d’emails 

Write A Comment